Our impact

Usine de traitement des déchets à Gipuzkoa, Espagne

Une installation de traitement mécano-biologique et une installation de valorisation énergétique des déchets pour desservir la région de Saint-Sébastien

Contexte

Le projet consiste en l’élaboration, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance d’un complexe environnemental, situé près de la ville de Donastia-San Sebastian, dans la province de Gipuzkoa, au Pays basque espagnol. La société de projet a le droit exclusif de recevoir les déchets solides municipaux collectés par les municipalités de la région, pour une période de concession de 35 ans.

Cet actif est essentiel pour Gipuzkoa car il n’y a pas de décharges disponibles sur l’ensemble du territoire. Avant le projet, les déchets collectés par les autorités concédantes étaient transportés hors de la région en raison d’un manque de capacité de traitement.

Le complexe se compose d’une usine de traitement mécanique et biologique (« MBT ») et d’une usine de transformation des déchets en énergie (« WtE »). Il a une capacité de 200 000 tonnes de déchets municipaux. Dans l’usine MBT, les déchets sont prétraités en séparant les matériaux recyclables des déchets résiduels non triés. Le reste est ensuite séché et mélangé aux déchets résiduels d’autres installations, avant d’être incinéré. La production d’électricité est destinée à l’autoconsommation sur le site ou à la vente sur le réseau, générant ainsi suffisamment d’énergie électrique pour plus de 45 000 foyers. Les décisions techniques prises par Meridiam et ses partenaires garantissent que les émissions (de fumées) sont maintenues à des niveaux bien inférieurs aux limites actuelles fixées par la législation.

 

L’offre de Meridiam comprenait un investissement non requis de 10 millions d’euros, afin de réduire les émissions à un tiers du niveau requis par la législation européenne et les documents d’appel d’offres. Cet élément a été déterminant pour l’attribution du projet et pour le soutien local.
Les premières mesures montrent que les émissions sont effectivement aux faibles niveaux qui avaient été prévus.

 

Étape : En fonctionnement

 

Émissions

bien inférieures aux exigences de l'UE

45k+

ménages alimentés en électricité

Déchets

capacité de 200 000 tonnes

Icon/18px/arrow-up

Back to top

Share

Projets similaires

Plateforme européenne de valorisation du biogaz (Evergaz), AM Power, Egem, Belgique

Plateforme européenne de valorisation du biogaz (Evergaz), Méta-Bio-Energies, Ombrée d’Anjou, France

Station GNV, Ayguesvives (Toulouse), France