News

Meridiam signe la concession de l’aéroport de Donsin-Ouagadougou

Share

Meridiam a signé aujourd'hui, avec l'État du Burkina Faso, une concession de 30 ans pour la conception, la construction, le financement, l'exploitation et la maintenance du nouvel aéroport international du pays situé à 35 kilomètres au nord-est de la capitale Ouagadougou dans la région de Donsin.

L’ingénierie-construction, dont la durée est estimée à 30 mois, devrait débuter fin 2022 après le closing financier. Le nouvel aéroport pourra accueillir 1 million de passagers par an, dès sa mise en service.

Meridiam est partenaire d’Aéroport Marseille-Provence (AMP), qui apportera son expertise par le biais d’un contrat d’assistance technique et d’une participation minoritaire dans la société de projet.

Ce projet, qui représente un investissement total de plus de 220 millions d’euros, est un exemple emblématique de partenariat public-privé de grande envergure. Il entend faire de l’aéroport de Donsin une vitrine pour le pays et un catalyseur de son développement économique. L’aéroport vise également à apporter des avantages substantiels et à améliorer le niveau de vie des populations locales :

  • Le nouvel aéroport remplacera l’actuel aéroport international de Ouagadougou-Taamsê, construit dans les années 1960 et situé dans le centre ville densément peuplé. Le déplacement de l’aéroport à Donsin devrait réduire considérablement les nuisances du trafic aérien pour les habitants de la capitale et améliorer la sécurité
  • 24 km de nouvelles canalisations d’eau potable seront construites pour desservir le nouvel aéroport ainsi que les populations locales, l’Université Ouaga 2 et le village de Nomgana/Loumbila
  • Une toute nouvelle ligne électrique de 7 km permettra de raccorder le nouvel aéroport au réseau public, mais aussi de connecter les infrastructures économiques et sanitaires prévues à proximité du nouvel aéroport
  • Plus de 130 kilomètres de fibre optique seront installés pour connecter le site au réseau à haut débit et soutenir le développement économique des entreprises situées sur la nouvelle plateforme aéroportuaire.

 

Le projet vise à contribuer aux Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, et plus particulièrement :

SDG 8 – Travail décent et croissance économique.

Une fois en service, l’impact économique total du nouvel aéroport est estimé à 420 millions d’euros. Pendant la construction, 5000 emplois directs et indirects devrait être créés. Pendant la phase d’exploitation, les activités de l’aéroport devraient générer environ 1 400 emplois directs.

ODD 13 – Changement climatique.

L’aéroport sera conçu et exploité de manière à minimiser les émissions et à réduire la consommation d’énergie. Une centrale solaire équipée d’un système de stockage d’énergie sera installée sur site pour fournir 80 % des besoins en électricité de l’aéroport.

ODD 16-Paix, justice et institutions fortes.

Aux côtés de Meridiam et d’Aéroport Marseille-Provence (AMP), le projet est soutenu par différentes institutions multilatérales de développement et de financement. Les partenaires du projet s’engagent à lutter contre la corruption et les discriminations.

Source de l'image : Enia architectes
Icon/18px/arrow-up
Back to top
Share

Related news