Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d’audience. En savoir plus

Mission Valeurs Expertise ESG
Carte / Liste Répartition des fonds
Histoire Chiffres clés Notre équipe Carrières
Toutes les actus
26 avr. 2021

Voltalis a conclu onze partenariats d’envergure avec des collectivités françaises au premier trimestre 2021 pour équiper gratuitement plus de 250 000 foyers d’une solution innovante et permettant des économies d’énergie

• Des nouveaux partenariats qui confirment l’attractivité du dispositif Voltalis, une solution technologique innovante, gratuite, écologique et citoyenne au service du pouvoir d’achat des consommateurs et de la transition écologique. • Une réponse concrète aux besoins croissants de flexibilité du réseau électrique français

Forte mobilisation des collectivités territoriales et des acteurs du logement social

Conscients de leur rôle moteur dans la transition écologique et la sécurité de l’approvisionnement électrique des Français, les acteurs du logement et les collectivités territoriales soutiennent massivement la solution Voltalis. Au total, ces onze partenariats représentent plus de 250 000 logements éligibles à la solution Voltalis et viennent s’ajouter aux plus de 100 000 logements déjà équipés actuellement. Le déploiement de cette solution soutenue par Meridiam, actionnaire majoritaire de Voltalis, va encore s’accélérer dans les mois qui viennent et renforce l’objectif d’équiper 1 million de logements d’ici 2024 en Europe et à l’international, dont 500 000 en France.

Nos nouveaux partenaires :


Pour Thierry Déau, PDG de Meridiam, « Ces nouveaux partenariats sont au cœur de notre ambition de mettre au service des territoires et de leurs habitants des solutions innovantes, durables et vertueuses. Des solutions qui contribuent de façon concrète à la transition écologique tout en répondant aux préoccupations en matière de pouvoir d’achat ».


Pour Mathieu Bineau, Directeur Général de Voltalis, « Ces partenariats confirment l’intérêt croissant des collectivité et des acteurs du logement pour notre solution d’économies d’énergie, au profit de leurs habitants et locataires. Grâce à leur soutien et à l’heure où les effets de la crise sanitaire se manifestent durement sur l’emploi et le pouvoir d’achat de millions de français, le dispositif Voltalis apparait véritablement comme une solution efficace et pertinente. »

 

Voltalis : une réponse pertinente aux besoins croissants de flexibilité du réseau et un atout majeur dans la lutte contre le changement climatique

La solution Voltalis apporte de la flexibilité au réseau électrique français en lui permettant de disposer de plusieurs milliers de mégawatts supplémentaires pendant les périodes de forte demande et de tension électrique. Le développement des flexibilités est un besoin pérenne et un élément central de la transition énergétique, comme le soulignent avec force RTE et l’IAE dans leur étude conjointe sur Un système électrique à forte part d’énergies renouvelables en France à l’horizon 2050**. De son côté, RTE annonce une vigilance a minima jusqu’en 2024 pour l’équilibre du système électrique français, estime que les « marges d’exploitation sont faibles » et place déjà l’hiver 2021-2022 sous "vigilance particulière".

En apportant cette flexibilité, la gestion active de la demande de Voltalis permettra au système électrique de limiter le recours aux centrales thermiques notamment au fioul ou au charbon et de participer à son équilibre.

Une étude de Carbone 4, premier cabinet de conseil indépendant spécialisé dans la stratégie bas carbone et l’adaptation au changement climatique, permet aujourd’hui de mesurer précisément les bénéfices de la solution Voltalis.

  1.     La gestion active de la demande se substitue principalement aux moyens de production carbonés utilisant du gaz et du charbon notamment en période de pointe.
  2.     La solution Voltalis permet d’éviter une quantité importante d’émissions de CO2 par rapport à une consommation sans gestion active de la demande.

 

Pour le premier trimestre 2021, le rejet plus de 2 160 tonnes de CO2 a été évité, soit l’équivalent de 14,4 millions de km non parcouru par un SUV diésel récent ***

 

Sources :

* Source : Bilan prévisionnel de l’équilibre offre-demande d’électricité en France ÉDITION 2021

** Source : Conditions et prérequis en matière de faisabilité technique pour un système électrique avec une forte proportion d’énergies renouvelables à l’horizon 2050

*** Émission moyenne pour un SUV Diésel : 150 gr C02 / km. Source : https://carlabelling.ademe.fr/

 

Merci pour votre inscription

Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse mail:

Vous ne retrouvez pas votre e-mail de confirmation ?

Merci de vérifier si vous ne l’avez pas reçu parmi vos “courriers indésirables ou spam”