Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d’audience. En savoir plus

Mission Valeurs Expertise ESG
Carte / Liste Répartition des fonds
Histoire Chiffres clés Notre équipe Carrières
Toutes les actus
29 mars 2021

Le Groupe Raxio et Meridiam s'associent pour déployer des data centers durables en Afrique, soutenant les économies locales et la transformation numérique de la région

Le Groupe Raxio, premier développeur et opérateur panafricain de centres de données (data centers), et Meridiam, société à mission spécialisée dans le développement, le financement et la gestion à long terme d'infrastructures publiques durables, ont conclu un partenariat visant à déployer un réseau de centres de données sur le continent africain. Dans le cadre de cet accord, Meridiam investira 48 millions de dollars pour soutenir le déploiement continu de centres de données en Afrique, où Raxio et Meridiam ont déjà une forte présence locale. L'investissement de Meridiam est réalisé aux côtés de Roha, partenaire financier fondateur de Raxio, qui a créé Raxio en 2018 et finance l'entreprise depuis sa création.

Avec l'essor de la connectivité sur le continent africain, les installations de Raxio sont construites pour stimuler la transformation numérique, la croissance économique et la création d'emplois, tout en utilisant un design et des technologies de pointe pour minimiser l'impact sur l'environnement. Dès la phase de conception, les choix d'équipements sont adaptés aux conditions environnementales et climatiques locales dans le but de réduire continuellement la consommation d'énergie. Raxio travaille également activement à la connexion de ses installations aux capacités locales de production d'énergie renouvelable, comme l'énergie solaire, en plus des sources hydroélectriques qu'elle utilise actuellement.


Les centres de données de Raxio faciliteront le trafic Internet vers et depuis les fournisseurs de contenu locaux et rendront l'expérience Internet plus rapide, plus résiliente et plus abordable pour tous les utilisateurs numériques. Les centres de données de Raxio soutiendront également la croissance du secteur informatique africain et seront un catalyseur pour la création d'emplois hautement qualifiés dans tous les pays prévus. Afin d'améliorer la latence et la connectivité pour les entreprises, Raxio travaille avec des fournisseurs de connectivité locaux, régionaux et internationaux pour partager les gaines et s'assurer que ses sites sont situés le long des principales routes de fibre optique, garantissant ainsi que ses installations sont de véritables hubs de connectivité sur les marchés locaux.

 

Robert Mullins, directeur général du groupe Raxio, a déclaré : "Nous sommes ravis d'accueillir Meridiam comme nouveau partenaire. Cet investissement arrive à un moment idéal, puisque nous poursuivons notre expansion en République Démocratique du Congo - après notre première installation phare en Ouganda et notre centre de données éthiopien. Cela témoigne de notre stratégie de développement d'un réseau africain d'installations locales interconnectées, qui offre à nos clients des solutions abordables et de pointe pour leur infrastructure informatique, dans un environnement neutre et toujours opérationnel. Les clients sont au cœur du processus de conception afin de garantir que nos installations sont efficaces, durables et rentables. Grâce à sa connaissance approfondie du développement d'infrastructures durables dans la région, nous sommes convaincus que Meridiam est le partenaire de choix pour poursuivre nos plans de déploiement et atteindre nos objectifs."


Mathieu Peller, COO Afrique pour Meridiam a déclaré : "Investir dans la plateforme de centre de données de Raxio était naturel pour nous et s’inscrit dans notre objectif de fournir des infrastructures durables qui améliorent la qualité de vie des gens. Nous sommes enthousiastes à l'idée de contribuer au développement de l'infrastructure numérique de l'Afrique, en aidant à déployer des centres de données économes en énergie, qui favoriseront la transformation numérique du continent et seront un catalyseur pour la création d'emplois hautement qualifiés, tout en respectant l'environnement local."


Ces centres de données ont un impact positif sur un large éventail d'Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations unies, plus particulièrement :

 •  Le travail décent et la croissance économique (ODD 8), le projet offrant de nouvelles opportunités pour la numérisation des économies africaines, tout en fournissant localement des emplois permanents hautement qualifiés

 • La promotion de l’innovation et des infrastructures durables (ODD 9), grâce à la construction d’une infrastructure essentielle à la transformation numérique de l'Afrique.

   •  La lutte contre le changement climatique (SDG#11) : les centres de données maximiseront l'efficacité énergétique et l'utilisation de sources d'énergie renouvelables, fournissant ainsi la capacité nécessaire tout en minimisant les émissions de carbone.


Les centres de données de Raxio sont conçus et construits selon les normes Tier III, avec un taux de disponibilité supérieur à 99,9 % par an. Ils sont entièrement redondants et capables de fonctionner indépendamment du réseau électrique pendant des périodes prolongées, et ne nécessitent aucun arrêt lorsque les équipements doivent être entretenus ou remplacés.


En Afrique, Meridiam a déjà investi dans des infrastructures essentielles pour un montant total supérieur à 4 milliards d'euros. Dans le secteur de la transition énergétique du continent, elle a investi avec succès dans :

- 4 centrales solaires au Sénégal, offrant des tarifs parmi les plus bas d'Afrique,

- Tulu Moye, une centrale géothermique et le premier IPP (Independent Power Producer) d'Éthiopie,

- La centrale hydroélectrique de Kinguele Aval, qui fournira environ 13 % des besoins en électricité de Libreville, la capitale du Gabon,

- La centrale à biomasse de Biokala en Côte d'Ivoire, la plus grande centrale à biomasse d'Afrique subsaharienne qui, alimentée par des déchets agricoles, répondra aux besoins en électricité de l'équivalent de 1,7 million de personnes par an,

- NeOT, une entreprise qui déploie 300 000 systèmes solaires domestiques et mini-réseaux à travers l'Afrique de l'Ouest.

Merci pour votre inscription

Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse mail:

Vous ne retrouvez pas votre e-mail de confirmation ?

Merci de vérifier si vous ne l’avez pas reçu parmi vos “courriers indésirables ou spam”