Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d’audience. En savoir plus

Mission Valeurs Expertise ESG
Carte / Liste Répartition des fonds
Histoire Chiffres clés Notre équipe Carrières
Toutes les actus
9 sept. 2021

Inauguration du nouveau Port de Calais, l’un des plus importants ports de passagers et de marchandises d’Europe

Ce jeudi 9 septembre, le nouveau port de Calais a été inauguré en présence de Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais, Xavier Bertrand, Président de la région des Hauts-de-France, Natacha Bouchart, Maire de Calais, Présidente Grand Calais Terres & Mers, Jean-Marc Puissesseau, Président de la Société d'Exploitation des Ports du Détroit.

Considéré comme le plus grand chantier d'infrastructure portuaire européen de la décennie, ce Port est un maillon essentiel pour les échanges commerciaux en Europe et avec le Royaume Uni. Il assure notamment la liaison Calais-Douvres, la route maritime la plus courte et la plus empruntée reliant l’Europe continentale aux Iles britanniques. C'est à ce jour le 1er port de passagers d’Europe continentale (10 millions passagers/an) et le 1er port français de marchandises, hors conteneurs (43 millions tonnes fret/an).

Emblématique tant par le défi technique qu’il a constitué que par le montant d’investissement nécessaire à sa réalisation (863 millions d'euros), ce nouveau port a nécessité 6 années de chantier. Il a été conçu pour anticiper les effets à long terme du changement climatique - en protégeant le port contre l'élévation du niveau de la mer par exemple - et préserver l'environnement et la biodiversité :

  • Pendant les travaux en atténuant les impacts hydrosédimentaires, en limitant le dérangement des mammifères marins et oiseaux, la pollution lumineuse, le trafic routier, et plus globalement le bruit, en luttant contre la pollution marine et celle de l’air
  • En phase d’exploitation, en protégeant des zones favorables à la nidification des oiseaux sur les plateformes portuaires, par la surveillance de la qualité de l’eau et de l’assainissement des plateformes, la recherche de hautes performances environnementales et énergétiques des bâtiments, ou encore en limitant la perturbation du trafic routier.

Les travaux ont permis de doubler la surface de l'infrastructure portuaire, avec l'aménagement de 65 nouveaux hectares de terre-pleins, dont 45 gagnés sur la mer. S'ajoutent à cela une digue de 3,2 km de long, un bassin navigable de 90 ha, ainsi que trois quais destinés à l'accueil des nouvelles générations de ferries. Les travaux réalisés favoriseront également la création d’espaces nécessaires à l’intégration pérenne des infrastructures intermodales rail-route-mer. Pendant toute leur durée :

  • Environ 3500 personnes ont travaillé au quotidien sur site, soit près de 3 millions d'heures travaillées cumulées , et plus de 2000 emplois ont été créés,
  • 11% du nombre total d’heures travaillées en insertion (330 000 heures), en embauche directe (chauffeurs, opérateurs…), ou prestations extérieures (nettoyage…), dépassant nettement l’objectif de 7%,
  • Plus de 740 entreprises locales des Hauts-de-France sont intervenues sur place, représentant 185 millions d’euros de contrats, dont 93 millions d’euros auprès de PME.

 

Associant Meridiam, la Caisse des Dépôts (qui détiennent à parité 80% du capital), la CCI de Région Hauts-de-France et le Grand Port Maritime de Dunkerque, la Société des Ports du Détroit a été spécialement créée pour financer, construire et exploiter pendant 50 ans la concession du Port de Calais. La Société d'Exploitation des Ports du Détroit, concessionnaire en charge de l'exploitation des ports de Boulogne et Calais, emploie aujourd'hui plus de 620 personnes.

L'ouverture complète et officielle du Port est prévue le 4 octobre prochain.

 

 

 

Merci pour votre inscription

Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse mail:

Vous ne retrouvez pas votre e-mail de confirmation ?

Merci de vérifier si vous ne l’avez pas reçu parmi vos “courriers indésirables ou spam”