Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d’audience. En savoir plus

Mission Valeurs Expertise ESG
Carte / Liste Répartition des fonds
Histoire Chiffres clés Notre équipe Carrières
Toutes les actus
10 juin 2021

EDF, Meridiam et SIFCA signent avec Proparco et EAIF les accords de financement de la plus grande centrale biomasse d’Afrique de l’Ouest

EDF, Meridiam et le groupe agro-industriel SIFCA, réunis au sein de la société de projet BIOVEA Energie*, ont signé avec Proparco (groupe AFD) et Emerging Africa Infrastructure Fund (PIDG Group) les accords de financement** d’un projet de centrale biomasse de 46 MW en Côte d’Ivoire. Aux termes des accords, Proparco et EAIF apportent un financement de 165 M€ de dette et 13 M€ de subvention, correspondant à 77 % du coût complet du projet estimé à 232 M€. Le solde sera apporté par les actionnaires de la société Biovea Energie. Située dans la commune d’Aboisso, à 100 km à l’Est d’Abidjan, Biovéa sera la plus grande centrale d’Afrique de l’Ouest alimentée à partir de déchets agricoles et répondra aux besoins en électricité renouvelable de l’équivalent de 1,7 million de personnes par an.

Les travaux de construction de cette centrale biomasse devraient débuter en septembre 2021 pour une mise en service prévue en 2024. Cette centrale participe à l’ambition de la Côte d’Ivoire d’atteindre 42 % de son mix énergétique issus d’énergies renouvelables à l’horizon 2030. Elle contribuera à la réduction, sur toute la durée de la concession (25 ans après mise en service), des émissions de gaz à effet de serre du pays de 4,5 millions de tonnes de CO2 ***.

Véritable projet d’économie circulaire, la centrale génèrera des impacts positifs sur le secteur agricole et la filière agro-industrielle ivoirienne, notamment grâce au développement d’une filière biomasse locale utilisant des déchets. En effet, le combustible biomasse proviendra des résidus de feuilles de palmiers issues de la culture locale.  Le  projet améliorera les conditions de vie des populations rurales et augmentera jusqu’à environ 20 % les revenus annuels pour près de 12 000 planteurs. Il contribuera également à la lutte contre la déforestation et l’agriculture extensive en promouvant les bonnes pratiques agricoles et l’accroissement des rendements dans les plantations villageoises. Enfin, les planteurs bénéficieront de la mise à disposition des cendres de combustion qui leur serviront d’engrais naturel.


Ce projet, en ligne avec la raison d’être d’EDF et qui renforce l’engagement de Meridiam, en tant que société à mission, à construire des infrastructures durables et à impact positif, contribue directement à la réalisation des objectifs en matière de Développement Durable (ODD) fixés par les Nations Unies, et notamment :

 -   Construire une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation inclusive et durable qui profite à tous et favorise l'innovation (ODD 9). Dans la région, le projet créera au moins 500 emplois locaux pendant la construction. Il favorisera également le développement économique à long terme en créant plus de 1 000 emplois directs équivalents temps plein pendant l'exploitation, générant des retombées économiques importantes et la création de nombreux emplois indirects et induits stables.


-     Fournir une énergie accessible et propre (ODD 7). Le projet produira 348 GWh/an, correspondant à la consommation d’environ 1,7 million de personnes, augmentant de 10 % la production d'énergie renouvelable en Côte d'Ivoire.
  

-   Promouvoir le travail décent et la croissance économique pour tous (ODD 8). En améliorant les conditions de vie de 12 000 planteurs villageois, le projet répond pleinement à cet objectif contribuant à la réalisation du plein emploi productif et d'un travail décent. Le projet offre un environnement de travail sûr et sécurisé à ses employés en respectant les meilleurs standards internationaux et en mettant en œuvre des plans d'actions sur les conditions de travail ou les règles de santé et de sécurité.

 

* Regroupant EDF 40 %, Meridiam 36 % et SIFCA 24 %
** Il s’agit d’une étape majeure pour la finalisation de l’ensemble de la documentation contractuelle du projet
*** Le projet a fait l'objet d'une certification de l'ONU-Climat (UNFCCC), au titre du Mécanisme de Développement Propre

Merci pour votre inscription

Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse mail:

Vous ne retrouvez pas votre e-mail de confirmation ?

Merci de vérifier si vous ne l’avez pas reçu parmi vos “courriers indésirables ou spam”